Immobilier à Paris : combien coûte un appartement ?

publié le 27/05/2014

Au 1er trimestre 2014, les prix des appartements à Paris ont peu évolué par rapport au trimestre précédent. Dans la Capitale, le prix au m² des appartements anciens s’établit à 8.160 euros à fin mars 2014, en hausse de 20 euros (+0,2%) par rapport au 4e trimestre 2013.

Ce très léger mouvement de hausse ne devrait pas être durable. Selon les indicateurs avancés des Notaires de Paris – Ile-de-France sur les avant-contrats de vente, les prix des appartements devraient revenir autour de 8.100 euros/m² dans la Capitale les prochains mois.

Sur un an en revanche, les prix ont baissé de 1,6%. Les prix des appartements parisiens ont même diminué de 3,3% depuis le sommet du 3e trimestre 2012 (le mètre carré parisien coûtait alors 8.440 euros).

Quels sont les arrondissements les plus chers et les moins chers ?

L’arrondissement le plus onéreux de la Capitale est le 6e arrondissement (11.820 euros/m2), suivi du 7e (11.410 euros/m²), du 4e (10.740 euros/m²) et du 5e (10.320 euros/m²). Les 1er et 3e arrondissements repassent sous la barre des 10.000 euros/m².

Les arrondissements les plus abordables de la Capitale restent le 19e arrondissement (6.670 euros/m2) et le 20e (6.940 euros/m²).

A noter, en un an les prix ont augmenté de 5,4% dans le 10e arrondissement et de 2,7% dans le 4e arrondissement.

Par ailleurs, 6 arrondissements parisiens ont connu des baisses de prix entre mars 2013 et mars 2014 supérieures à 5% (1er, 6e, 7e et 16e).

Quels sont les quartiers de Paris les plus chers ?

Les quartiers les plus onéreux de la Capitale sont Saint-Tomas d’Aquin, dans le 7e (13.540 euros/m²), Odéon (12.400 euros/m²) et Monnaie (12.270 euros/m²) tous deux situés dans le 6e arrondissement.

Quels sont les quartiers de Paris les moins chers ?

Les quartiers les plus abordables de la Capitale sont situés dans les 18e, 19e  et 20e arrondissements. Il s’agit tout d’abord de La Chapelle (6.150 euros/m²), La Goutte-d’Or (6.330 euros/m²), Pont de Flandre (6.380 euros/m²) et Saint-Fargeau (6.420 euros/m²).
Il faut noter que ces quartiers ont connus de très fortes hausses des prix ces cinq dernières années : +47,1% sur 5 ans pour La Chapelle, et +39,1% pour la Goutte d’Or par exemple.

(C) Photo : Fotolia

publié le 27/05/2014
Voir aussi
Conjoncture immobilière au 1er trimestre 2014
publié le27/05/2014
Immobilier à Paris et en Ile-de-France : l’attentisme domine le marché
publié le27/05/2014
Marché immobilier à Paris et en Ile-de-France : quelles perspectives d’évolution ?
publié le27/05/2014