Le Juge est-il toujours "la bouche de la Loi"?

publié le 22/01/2013

Jean-Claude Marin, Procureur Général près la Cour de Cassation était l’invité du Club du Châtelet, organisé par la Chambre le 23 novembre 2011. Il est intervenu sur le thème ”Le juge est-il toujours la bouche de la loi ?”, en présence de plus d’une centaine de participants, magistrats, notaires, avocats, journalistes…

Introduisant les propos du Procureur Général, le Président Lefebvre a affirmé qu’au moment où ”La justice donne à beaucoup l’impression d’être opaque ou contradictoire ou décalée par le fait même de la complexité accrue de notre société (…). Cette lenteur et cette opacité de la justice conduisent à l’éloigner des justiciables, et à entraîner de véritables dénis de justice. (…). La question traitée à l’occasion de cette rencontre] est concrètement essentielle pour notre vivre ensemble”. Et Jean-Claude Marin de conclure sur cette thématique : ”Le juge n’est plus seulement le souffleur de la loi, il est l’acteur pluriel d’un droit complexe et multiple où la hiérarchie des normes a été rebattue et vers lequel les regards se retournent dans l’espoir d’un oracle clair et intelligible sur le sens de la norme. La bouche n’a-t-elle pas pris le pouvoir ?”

- Intervention du Président Christian LEFEBVRE (cliquez-ici)

- Intervention du Procureur Général Jean-Claude MARIN (cliquez-ici)

publié le 22/01/2013