Les douze premiers mois du Défenseur des Droits

publié le 22/01/2013

Dominique Baudis, Défenseur des Droits, était l'invité du Club du Châtelet organisé par la Chambre des Notaires de Paris le 4 juillet 2012. Il a présenté devant plus de 100 personnes, magistrats, notaires, avocats, représentants du monde associatif, ses actions durant la première année de foncionnement de cette nouvelle institution, ainsi que son organisation et ses modes d'intervention.

Le Défenseur des Droits défend les droits et les libertés individuels des citoyens dans le cadre des relations avec les administrations ; il défend et promeut l'intérêt supérieur et les droits de l'enfant ; il lutte contre les discriminations prohibées par la loi et promeut l'égalité ; enfin, il veille au respect de la déonthologie par les personnes exerçant des activités de sécurité. Doté d'un budget de 30 millions d'euros, réunissant 230 agents à Paris et 450 délégués territoriaux, le Défenseur des Droits traite 90 000 réclamations par an et peut faire des recommandations aux Pouvoirs Publics ou aux entreprises. "Guichet unique" de la défense des droits, il peut être saisi par une personne, y compris mineure et dispose de toute une gamme de moyens allant de la conciliation à l'action contentieuse.

La soirée avait été précédée par un discours introductif de Christian Bénasse, Président de la Chambre des Notaires de Paris.

Télécharger le transcript de la soirée

Pour aller plus loin, visitez le site du Défenseur des Droits

publié le 22/01/2013