calcul des plus-values immobilières

Ce calculateur permet d'estimer l'impôt sur les plus-values pour un particulier résidant en France (au sens fiscal) à l'occasion de la vente d'un immeuble bâti (maison ou appartement). La consultation auprès d'un notaire permettra de compléter cette information.

Un abattement exceptionnel de 25 % ou de 30% peut s'appliquer selon les cas. Plus d'informations en cliquant ici.

vente
Date de la vente Au format jj/mm/aaaa
Prix de vente En euros et sans virgule
Déductions* En euros et sans virgule *(frais et taxes supportés pour la vente : le coût des diagnostics, la commission d'agence à la charge du vendeur, etc..)
Acquisition
Date de l'acquisition Au format jj/mm/aaaa
Prix d'acquisition En euros et sans virgule
Frais d'acquisition* En euros et sans virgule *Forfait de 7,5% légal du prix d'acquisition ou leurs montants réels
Travaux* En euros et sans virgule *Forfait de 15% du prix d'acquisition uniquement si la durée de détention est supérieure à 5 années pleines ou pour leurs montants réels (sur factures d'entreprise)
Frais de voieries et réseaux de distributions En euros et sans virgule

Les frais afférents à l'acquisition à titre gratuit y compris les droits de mutation à titre gratuit (droits de succession ou de donation ). Les frais afférents à l’acquisition à titre onéreux retenus soit pour leur montant réel sur justification, soit forfaitairement pour les immeubles. Dans ce dernier cas, ils sont fixés à 7,5 % du prix d’acquisition.
Les dépenses de construction, de reconstruction, d'agrandissement, ou d'amélioration retenues soit sous certaines conditions pour leur montant réel, soit forfaitairement à 15 % du prix d’acquisition à la condition que le contribuable cède le bien plus de cinq ans après son acquisition et qu'il s'agisse d'un immeuble bâti (exclusion des terrains nus).
Voir aussi
IMMO NOTAIRES ARGUS pour comparer les prix immobiliers avant d'acheter ou de vendre
publié le29/03/2012
Vidéo