Le marché immobilier à Paris et en Ile-de-France au 1er trimestre 2013

publié le 11/09/2013

Une correction sur les prix toujours en attente malgré un recul du nombre de ventes

Selon les statistiques immobilières des Notaires de Paris-Ile-de-France, le marché immobilier francilien a été marqué au 1er trimestre 2013  par un recul des ventes d’appartements et de maisons et par un ajustement des prix encore modéré et qui ne s’accélère pas.

·         Une baisse d’activité qui se poursuit

Au 1er trimestre 2013, le nombre de ventes en Ile-de-France, tous logements confondus, a reculé de 16% par rapport au 1er trimestre 2012. Tous les départements de la Région et tous les marchés (appartements, maisons, neuf et ancien) sont concernés.

·         Des ajustements sur les prix de vente toujours très modérés

A fin mars 2013, une légère tendance baissière, déjà observée en fin d’année 2012, s’est confirmée en Ile-de-France. Mais le rythme de baisse des prix reste particulièrement faible, et ne s’intensifie en aucune manière. Les prix n’évoluent plus beaucoup dans la Région francilienne depuis près de deux ans, au-delà de variations ponctuelles, légèrement haussières d’abord, puis faiblement baissières depuis quelques mois.

Au 1er trimestre 2013, le prix des logements anciens en Ile-de- France a diminué de 0,5% par rapport au trimestre précédent. Le prix des appartements anciens a évolué au même rythme que celui des maisons.

Appartements – Le prix des appartements a varié en Ile-de-France de -0,4% en 3 mois et de -0,5% en un an pour s’établir à 5470 euros/m² (4.380 euros/m² en Petite Couronne et 3.080 euros/m² en Grande Couronne).

Paris - Dans la Capitale, il fallait 8.260 euros au m² pour devenir propriétaire à fin mars 2013, sans changement par rapport au 4e trimestre 2012. Les hausses des 2e et 3e trimestres 2012 et le point haut du mois d’août 2012 ont été effacés, et le prix au m² a retrouvé son niveau du 1er trimestre 2012. Au-delà de cette stabilité d’ensemble, les prix médians par arrondissement sont plus contrastés, avec la moitié des arrondissements qui affichent des baisses annuelles qui restent légères.

Les arrondissements les plus onéreux sont le 6e (12.250 euros/m²), le 1er (12.190 euros/m²) et le 7e (12.160 euros/m²). Les plus abordables sont le 19e (6.720 euros/m²) et le 20e arrondissement (7.210 euros/m²).

Maisons – Une maison en Ile-de-France coûte en moyenne 302.400 euros à fin mars 2013 (-0,5% sur 3 mois et -1,5% sur un an). La baisse des prix des maisons est plus sensible en Grande Couronne (-2% sur un an, 280.200 euros) qu’en Petite Couronne (-0,5 en un an, 355.100 euros). 

publié le 11/09/2013
Voir aussi
Immobilier francilien : une correction sur les prix toujours en attente
publié le28/05/2013
Immobilier parisien à fin mars 2013 : des ventes en baisse et des prix stabilisés à un niveau élevé
publié le28/05/2013
Quelles évolutions pour le marché immobilier francilien en 2013 ?
publié le28/05/2013
Note de conjoncture immobilière nationale (juillet 2013)
publié le15/07/2013
Maisons, appartements : les prix des logements en France à fin mars 2013
publié le15/07/2013
A télécharger
Télécharger le dossier de presse (1er trimestre 2013)
Télécharger le diaporama de la conférence de presse (1er trimestre 2013)