Les réactions de la Chambre des Notaires de Paris au volet sur les professions réglementées du projet de loi "Macron"

publié le 20/01/2015
La Chambre des Notaires de Paris a présenté le 20 janvier ses réactions au dernier état du volet sur les professions réglementées contenu dans le projet de loi "Macron" sur la croissance et l'activité, notamment en ce qui concerne le tarif et l'installation des notaires, ainsi que sur l'interprofessionnalité. 
 
Ayant toujours marqué sa volonté de modernisation, et n'étant pas hostile à la réforme, la Chambre a également présenté des propositions concrètes d'évolution de la profession. 
 
A cette occasion, la campagne d'information dans la presse intitulée "Faut-il brader le droit pour doper l'économie ?" a également été présentée à la presse.
 
 
Déclinée sur trois affiches qui s’adressent directement au Ministre de l’Economie, cette campagne vise à interpeller les instances politiques, les leaders d’opinion et le public sur les enjeux de la réforme du notariat portés par la loi MACRON. Elle rappelle l’intérêt social du service public notarial, qui constitue un élément majeur de notre système de droit. 
 
 
Les trois slogans de la campagne :  
- M. le Ministre, faire reculer le droit n’a jamais fait avance l’économie
- M. le Ministre, vous êtes peut-être du côté de Bruxelles, mais nous, nous sommes aux côtés de nos clients. 
- M. le Ministre, vous pouvez compter sur nous pous soutenir l’économie, pas pour sacrifier le droit
 
publié le 20/01/2015
A télécharger
Téléchargez le dossier "Réactions de la Chambre au projet de loi MACRON"