Les ventes aux enchères immobilières

A la Une

Immobilier : combien coûte un parking à Paris ?
  • D’après une étude des Notaires de Paris-Ile-de-France, au 1er semestre 2016, le prix médian d'une place de parking dans la Capitale est de 25.000 €. 

    Comment ont évolué les prix des parkings à Paris ? 

    Dans Paris, on observe une certaine déconnexion des évolutions des prix des parkings et des logements est observé. Ainsi, les prix des parkings ont continué à progresser jusqu’en 1993 (contre 1991 pour les logements) avant de connaître une baisse jusqu’en 2001.
     
    Leur valeur progresse modestement mais régulièrement depuis. Pour les appartements, les prix se sont redressés dès 1998 et ils n’ont guère évolué depuis 5 ans.
     
    Au final, en 25 ans à Paris, les prix des appartements ont progressé de 133%, alors que ceux des parkings n’ont progressé que de 26% à un rythme inférieur à une inflation cumulée d’environ 39%.

    Dans quels arrondissements les parkings sont-ils les plus chers ? 

    4 arrondissements parisiens voient leur prix dépasser 40.000 €, les 4e, 7e, 8e et 16e. Le 16e est resté l’un des arrondissements où les prix des parkings sont les plus onéreux alors que la progression des prix des appartements a été beaucoup plus faible qu’ailleurs dans la Capitale de 1991 à 2016. La pression de la demande y est forte car le 16e est l’arrondissement où il manque le plus de places de parkings par rapport au nombre de foyers disposant de véhicules. 

    Où les parkings sont-ils les moins chers à Paris ? 

    A l’autre extrémité de la gamme de prix, 4 arrondissements (les 13e, 18e, 19e et 20e) conservent un prix médian d'une place de parking inférieur à 20.000 €.
     
    RAPPEL : Au 1er semestre 2016, le prix médian d’une place de parking en Ile-de-France était de 16.000 euros (contre 10.700 euros en 1996). 
     
    La hiérarchie des prix des parkings par département reproduit celle des logements, avec un prix médian culminant à : 
     
    25.000 € la place de parking dans la Capitale, 
    18.000 € dans les Hauts-de-Seine, 
    13.000 € dans le Val-de-Marne et les Yvelines, 
    11.000 € en Seine-Saint-Denis, 
    et autour de 10.000 € dans les autres départements. 
     
    (C) Photo : Fotolia
  • > En savoir plus
    Immobilier francilien : une reprise d’activité qui se prolonge et une hausse des prix qui se généralise
  • Selon les derniers chiffres publiés par les Notaires de Paris-Ile-de-France, à fin août 2016, la hausse du volume des ventes n’a pas connu de pause pendant l’été en Ile-de-France. Les tensions sur les prix se généralisent, notamment dans Paris, et devraient se poursuivre d’ici la fin de l’année 2016.

    Comment évoluent les prix en Ile-de-France ?

    Dans la Région, le mouvement haussier des prix se prolonge. En août 2016, le prix des logements anciens en Ile-de-France a augmenté de 1,8% en un an, avec une hausse de 2% pour les appartements (à 5.400 €/m²) et de 1,4% pour les maisons (à 297.800 euros). Ce mouvement haussier devrait se prolonger dans les prochains mois.
     
    En août, en 3 mois, les prix des appartements en Ile-de-France ont gagné 2% et ceux des maisons 3,6%. Mais la correction de la variation saisonnière modère cette tendance haussière à 0,7% pour les appartements et 0,8% pour les maisons en 3 mois. Traditionnellement, en cette période de l’année, les prix sont orientés à la hausse, surtout pour les maisons. C’est en effet une période de forte activité pour les changements de résidence.

    Combien coûte un appartement à Paris ?

    Paris affiche désormais un prix au m² en hausse de 3,3% en un an, soit 8.270 € le m² en août 2016. 
     
    On pourrait approcher un prix au m² de 8.500 € en décembre 2016 dans la Capitale et constater une hausse annuelle des prix de 6%, effaçant ainsi dès la fin de l’année 2016 l’érosion des prix constatée dans la Capitale ces dernières années.

    Comment se porte le marché immobilier francilien ?

    Même en août 2016, les ventes de biens immobiliers en Ile-de-France ont été nombreuses. Ainsi, près de 46.600 logements anciens ont été vendus de juin à août 2016. Les volumes de ventes ont été supérieurs de 9% par rapport à la même période en 2015, où l’activité avait déjà bien redémarré. Ils restent en léger retrait (-2%) par rapport aux excellents niveaux de ventes de 1999 à 2007.
     
    Le mois d’août 2016 a donc été particulièrement dynamique, et cette tendance devrait se prolonger dans les chiffres enregistrés pour le mois de septembre.
     
    La hausse de l’activité a été un peu plus marquée pour les maisons (+13% pendant la période) que pour les appartements (+7%).
     
    (C) Photo : Fotolia
  • > En savoir plus
    Lettre d'information

    S'abonner au programme des ventes aux enchères

    Je m’inscris
    Prochaines séances de vente
  • Découvrez les différents biens immobiliers proposés à la vente aux enchères en utilisant notre moteur de recherche ou en téléchargeant notre programme de ventes.
  • >En savoir plus

    Les séances de vente passées
  • Pour en savoir plus sur les biens déjà vendus aux enchères…
  • >En savoir plus

    Comment acheter ?
    De la visite du bien, au transfert de propriété en passant par la participation à la séance de vente, vous saurez tout sur les ventes aux enchères immobilières des Notaires de Paris.
    Comment vendre ?
    Votre notaire vous accompagne tout au long de la procédure de la vente.