Immobilier à Paris et en Ile-de-France : l’attentisme domine le marché

publié le 27/05/2014

La situation du marché immobilier à Paris et en Ile-de-France au 1er trimestre 2014 a peu évolué par rapport au deuxième semestre 2013, selon les Notaires de Paris-Il-de-France. Le marché oscille entre une légère amélioration du nombre de ventes d’appartements et de maisons anciennes, et des prix qui font preuve d’une étonnante résistance.

Comment évoluent les prix des appartements et des maisons en Ile-de-France ?

Sur un an en Ile-de-France, les prix ont diminué de -1,6%. En 3 mois, ils sont restés stables (-0,3%), faisant preuve d’une étonnante résistance. Il faut dépenser en moyenne 5.410 euros/m² pour acquérir un appartement dans la Région à fin mars 2014 et 294.400 euros pour l’achat d’une maison.

LES PRIX DES APPARTEMENTS

Les prix des appartements sont stables en Petite Couronne (4.370 euros/m², +0,5% en 3 mois et -0,3% sur un an). Ils varient peu en Grande Couronne (3.020 euros/m², +0,6% sur 3 mois et -2% sur un an).

LES PRIX A PARIS

Dans Paris, le prix au m² des appartements anciens s’établit à 8.160 euros au 1er trimestre 2014, en hausse de 20 euros et de 0,2% par rapport au 4e trimestre 2013 (-1,6 sur un an). Ce mouvement ne devrait pas être durable. Les prix de vente devraient revenir autour de 8.100 euros dans la Capitale les prochains mois.

LES PRIX DES MAISONS

Le marché des maisons anciennes connaît des baisses de prix un peu plus marquées. En Petite Couronne, les prix des maisons ont globalement stagné du 4e trimestre 2013 au 1er trimestre 2014 (-0,5% et -1,9% sur un an). En Grande Couronne, la tendance à la baisse des prix des maisons est plus accentuée (-2,6% sur un an).

Il fallait dépenser 294.400 euros au 1er trimestre 2014 pour devenir propriétaire d’une maison ancienne en Ile-de-France. C’est 20.700 euros et 6,6% de moins, qu’au 3e trimestre 2011, alors que les prix atteignaient leur sommet.

Comment évolue l’activité sur le marché immobilier francilien ?

Les volumes de ventes se sont redressés en Ile-de-France par rapport à l’an dernier.

35.500 logements ont été vendus dans la Région pendant les 3 premiers mois de 2014, soit 3% de plus qu’à la même période en 2013. Cette amélioration tient uniquement à la progression du nombre de ventes d’appartements et de maisons anciennes alors que le marché du neuf connaît une forte baisse.

La reprise des ventes de logements dans l’ancien (+9% de mars 2013 à mars 2014) bénéficie aussi bien au marché des appartements que des maisons (tous deux +9%).  Toutefois, on est encore loin des niveaux habituellement attendus en Ile-de-France.

Cliquez ici pour accéder à notre carte des prix de l'immobilier en Ile-de-France

Cliquez ici pour accéder à notre carte des prix de l'immobilier en Ile-de-France - See more at: http://www.paris.notaires.fr/actualites/mise-jour-des-donnees-de-la-carte-des-prix#sthash.J794O40g.dpuf
Cliquez ici pour accéder à notre carte des prix de l'immobilier en Ile-de-France - See more at: http://www.paris.notaires.fr/actualites/mise-jour-des-donnees-de-la-carte-des-prix#sthash.J794O40g.dpuf

(C) Photo : Fotolia

publié le 27/05/2014
Voir aussi
Conjoncture immobilière au 1er trimestre 2014
publié le27/05/2014
Immobilier à Paris : combien coûte un appartement ?
publié le27/05/2014
Marché immobilier à Paris et en Ile-de-France : quelles perspectives d’évolution ?
publié le27/05/2014